Un médicament contre la fibromyalgie (et les douleurs neuropathiques), la Gabapentine, s

Le rapport sexuel douloureux est un symptôme fréquent chez les femmes ménopausées. Cette étude de l’Université Rutgers révèle qu’un médicament contre la fibromyalgie (et les douleurs neuropathiques), la Gabapentine, est également efficace à réduire ce type de douleur et augmenter ainsi la satisfaction et le désir sexuels. De nouvelles données, présentées dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology, qui participent aussi à la reconnaissance et à la prise en charge du syndrome génito-urinaire à la ménopause, un syndrome encore peu discuté entre la patiente et son médecin.

 

Des études de plus en plus nombreuses documentent le concept de syndrome génito-urinaire à la ménopause, dont la dyspareunie ou la douleur lors des rapports sexuels peut être l’une des manifestations. Ici, les auteurs décrivent la douleur ressentie au niveau du vagin, ou vulvodynie, caractérisée par des symptômes tels que picotements, brûlures, irritations ou démangeaisons à l’entrée du vagin. La douleur survient lors de tout contact, lors de l’insertion d’un tampon ou d’un rapport sexuel, ce qui peut entraîner un dysfonctionnement sexuel.

 

La gabapentine efficace contre la douleur vaginale : de précédentes études ont déjà suggéré que la gabapentine permet d’atténuer la douleur causée par la fibromyalgie, caractérisée par une douleur généralisée dans diverses parties du corps. Les chercheurs de Rutgers ont donc regardé si le médicament pouvait également induire une réduction de la douleur liée à la vulvodynie et améliorer ainsi la fonction sexuelle. L’étude a donc évalué la fonction sexuelle chez les femmes souffrant de douleur vulvaire chez 230 femmes, âgées en moyenne de 37 ans et qui, dans la plupart des cas, souffraient de vulvodynie depuis plus de 5 ans. L’analyse montre que les participantes traitées par gabapentine ressentent moins de douleur et ont une satisfaction et un désir sexuels améliorés après la prise du médicament par voie orale. Cependant, leur fonction sexuelle globale reste quand même inférieure à celle des femmes exemptes de ce trouble douloureux.

 

Les participantes souffrant de douleurs musculaires plus sévères réagissent mieux en termes de rduction de la douleur et d’augmentation de la satisfaction ce qui suggère d’envisager la gabapentine pour le traitement des femmes présentant une contraction musculaire et des spasmes importants de la région pelvienne, concluent les auteurs.

Source: American Journal of Obstetrics and Gynecology January 2019 DOI : 10.1016/j.ajog.2018.10.021 Effect of gabapentin on sexual function in vulvodynia: a randomized, placebo-controlled trial

Plus sur la Fibromyalgie sur Rhumato/Fibromyalgie Blog

Plus sur la Dyspareunie sur Gynéco Blog

Équipe de rédaction Santélog

Source: Santé blog

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here